Les compléments alimentaires sous surveillance en France

27 septembre 2023

Les compléments alimentaires font partie intégrante du quotidien de nombreux français à la recherche d’une meilleure santé. Ces compléments alimentaires sont cependant soumis à une surveillance rigoureuse en France. L’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) travaille ainsi en collaboration avec les autorités sanitaires pour s’assurer de la sûreté et l’efficacité de ces produits. Voici donc un zoom sur les compléments alimentaires sous surveillance en France.

Les compléments alimentaires à base de plantes

Les compléments alimentaires à base de plantes sont particulièrement populaires en France pour leurs prétendus bienfaits naturels. Par contre, certains produits contenant des extraits de plantes ont été associés à des effets secondaires indésirables, comme des réactions allergiques. L’ANSES surveille donc attentivement ces produits pour garantir leur sécurité. 

Cela peut vous intéresser : Quels soins cosmétiques pour homme faut-il pour son bien-être ?

En outre, beaucoup de personnes se demandent pourquoi l'ashwagandha est interdit en France. La réponse est non, l’ashwagandha n’est pas interdit en France. Toutefois, il a fait l’objet de réglementations strictes en raison de préoccupations initiales en matière de sécurité. De ce fait, l’ashwagandha est alors disponible en France dans le respect des normes européennes et des lois nationales en vigueur.

Les compléments alimentaires conçus pour favoriser la réduction de poids

Pour de nombreuses personnes, la recherche de la perte de poids est une préoccupation de premier plan. Par conséquent, cela a entraîné une augmentation de la demande de compléments alimentaires pour la perte de poids. En revanche, certains de ces produits contiennent des ingrédients potentiellement dangereux, notamment : 

Avez-vous vu cela : Quelles sont les précautions à prendre lors de la stérilisation des endoscopes sensibles à la chaleur ?

  • des stimulants 
  • des laxatifs

Ces ingrédients peuvent ainsi causer des problèmes de santé graves. L’ANSES surveille donc ces produits pour protéger la population contre les risques liés à leur utilisation.

Les suppléments alimentaires riche en vitamines et de minéraux

Bien que les compléments alimentaires à base de vitamines et de minéraux soient bénéfiques, une utilisation excessive peut être risquée. En effet, certains compléments contiennent des doses excessives de certaines vitamines. Cela peut avoir donc des conséquences néfastes pour la santé. Dans ce cas, l’ANSES veille à ce que ces produits respectent les limites de sécurité établies.

Les compléments alimentaires destinés aux sportifs

Les sportifs et les amateurs de fitness utilisent souvent des compléments alimentaires pour améliorer leurs performances et soutenir leur récupération. Par ailleurs, certains de ces produits contiennent des substances interdites ou non déclarées, telles que des stéroïdes anabolisants. D’ailleurs, ces derniers peuvent aussi entraîner des sanctions sportives et des problèmes de santé. Les organismes sportifs et L’ANSES travaillent alors en étroite collaboration pour garantir la conformité de ces produits.

Les compléments alimentaires pour la santé mentale

Les compléments alimentaires prétendant soutenir la santé mentale sont de plus en plus populaires. Néanmoins, leur efficacité et leur sécurité sont souvent remises en question. L’ANSES surveille ainsi ces produits pour s’assurer qu’ils ne contiennent pas des ingrédients potentiellement nuisibles.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés